On Vous Dit Tout

chercher la vérité au delà des apparences et des illusions


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le Gouvernement d'Obama

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 01:45

Un lien qui peut être utile car l'article affiche les personnalités du Gouvernement Obama, ici
(blog canal+)
26.01.2009

LE WHO'S WHO DU GOUVERNEMENT

Département d'Etat Le Gouvernement d'Obama 2138c4bfab0ef884e5b0b844a590e03aSecrétaire : Hillary Clinton Age : 61 ans Ancien job : Sénatrice democrate de l'Etat de New York Ce qu'elle apporte : stature, expérience, célébrité et réconciliation au sein du parti démocrate Principaux
défis : restaurer le prestige des Etats-Unis dans le monde, trouver une
issue au conflit israelo-palestinien ou du moins apaiser les tensions à
Gaza Département de la Défense Le Gouvernement d'Obama F0c9b0a4c5b38d5dee473c174212e2c4Secrétaire : Robert Gates Age : 65 ans Ancien job : Secrétaire de la défense dans le gouvernement de George W. Bush Ce qu'il apporte : continuité et bipartisme Principaux défis : retirer les troupes américaines d'Irak de facon "responsable", et gagner en Afghanistan Département du Trésor Le Gouvernement d'Obama 3647d84bcd587517de19e86ed233c17e Secrétaire:Timothy F. Geithner Age : 47 ans Ancien job : Président de la banque fédérale de l’Etat de New York Ce
qu'il apporte : sa capacité à travailler aussi bien avec des démocrates
que des républicains, sa fine connaissance du Trésor ou il travaillé 10
ans Principaux défis : sortir le pays de la récession, éviter
l'effondrement du crédit bancaire, rassurer Main Street sans affoler
Wall Street, et faire oublier cette affaire de fraude fiscale qui a
failli lui couter sa nomination
Département de la Justice Le Gouvernement d'Obama Aeb5ca417f8bf1cebeb202a76d24c1e2 Secrétaire et Garde des Sceaux: Eric Holder Age : 57 ans Ancien job : Associé dans un cabinet d'avocat à Washington DC Ce qu'il apporte : sa fine connaissance du ministère de la justice, une adéquation parfaite avec Obama sur des questions-clés Principaux défis : Fermer Guantanamo, révoquer ou amender le Patriot Act Département de la Sécurite intérieure Le Gouvernement d'Obama 8132b21bb569d528daa0470fcc192172Secrétaire : Janet Napolitano Age : 51 ans Ancien job : Gouverneure démocrate de l'Arizona Ce
qu'elle apporte : son pragmatisme, son efficacité, sa fine connaissance
des problèmes d'immigration illégale et son sens de l'humour Principaux défis: éviter un nouveau 11 septembre sur le sol américain Département de la Santé Le Gouvernement d'Obama 8e8c9b988cfb99e92d0cddf507419198Secrétaire : Kathleen Sebelius (en attente de confirmation) Age : 60 ans Ancien job : gouverneure démocrate du Kansas Ce
qu'elle apporte : son expérience du secteur de la santé (elle fut
successivement cadre dans une compagnie d'assurance médicale, puis
Commissaire en charge de l'assurance au Kansas) Principaux défis
: gagner le bras-de-fer avec les grands groupes d'assurance-maladie
pour mener à bien la réforme du système de santé, affronter les lobbies
anti-avortement (bien que catholique, Kathleen Sebelius est fermement
"pro-choice") Département du Commerce Le Gouvernement d'Obama 810372999b4b29cf11f665a58f17ac06Secrétaire : Gary Locke (en attente de confirmation) Age : 58 ans Anciens jobs : Gouverneur démocrate de l'état de Washington (2 mandats), puis avocat dans un cabinet privé a Seattle Ce
qu'il apporte : sa capacité à négocier avec l'Asie (Gary Locke est
Chinois-Americain), une réputation irréprochable de serviteur de l'état
qui devrait rattraper le fait qu'avant lui, Bill Richardson, le
gouverneur du Nouveau-Mexique, a du retirer sa candidature pour le
poste en raison de problèmes judiciaires Principaux défis :
promouvoir les intérets des Etats-Unis dans les négociations de
libre-échange internationales, résister à la tentation du
protectionnisme tout en soutenant l'industrie américaine Département de l'énergie Le Gouvernement d'Obama F0131c6291ccd365205f579a08525c2cSecrétaire : Dr Steven Chu Age : 60 ans Ancien
job : Directeur du laboratoire de recherche de l'université de
Berkeley, professeur de physique atomique et de chimie moléculaire Ce qu'il apporte : son prix Nobel de physique (1997) Principaux
defis : developper les energies dites "renouvelables", faire des
Etats-Unis un leader actif en matière de protection de l'environnement Département du Territoire Le Gouvernement d'Obama E421dc2d4da74c40c64c2aa87bd0a52dSecrétaire : Kenneth Salazar Age : 53 ans Anciens jobs : avocat environnementaliste, procureur général puis Sénateur du Colorado Ce qu'il apporte : pragmatisme et ouverture d'esprit Principaux
défis : trouver un équilibre entre l'exploitation des ressources
naturelles et la préservation du territoire américain, résoudre la
question du forage off-shore et sur les terres fédérales, convaincre
les environnementalistes qu'il est digne de leur confiance (Salazar n'a
pas toujours voté en faveur de la protection du territoire et cultive
de nombreuses amitiés parmi les lobbies pétroliers, agricoles et
miniers) Département du Travail Le Gouvernement d'Obama A7a9200c3552a508afcd5f23d491fe48Secrétaire : Hilda L. Solis Age : 51 ans Ancien job : Membre de la Chambre des Représentants (Democrate, Californie) Ce
qu'elle apporte : sa pugnacité, recompensée par le prix John F. Kennedy
du Courage en 2000, sa proximité avec les syndicats, qu'elle s'est mis
dans la poche en défendant une loi autorisant les salariés à se
regrouper plus facilement Principaux défis : enrayer la chute du chomage, aider des millions d'Américains à retrouver un emploi Département de l'Agriculture Le Gouvernement d'Obama E87bb4d3922c2a79c66925e775339d7fSecrétaire : Tom Vilsack Age : 58 ans Ancien job : Gouverneur democrate de l'état agricole de l'Iowa Ce qu'il apporte : son succès dans la modernisation de l'agro-business en Iowa Principaux
défis : développer le bio-fuel, trouver un terrain d'entente avec
l'Europe et les pays émergents sur la question des subventions
agricoles, relancer les negociations de l'OMC (aujourd'hui dans
l'impasse) Département des Transports Le Gouvernement d'Obama Eee0753002860267ba7eec5b46c8e57aSecrétaire : Raymond L. LaHood Age : 63 ans Ancien job : membre de la Chambre des Représentants (Republicain, Illinois) Ce qu'il apporte : un signal d'ouverture a droite Principal
défi : aider l'industrie automobile américaine à sortir de l'ornière
(le plan de sauvetage de GM, Ford et Chrysler est placé sous sa
supervision), convaincre qu'il est l'homme de la situation malgré son
manque d'expérience des transports et son peu de considération pour
l'écologie Département des Anciens Combattants Le Gouvernement d'Obama 8e4f8ae988f9227662e4dae5854290c3Secrétaire: Eric Shinseki Age : 66 ans Ancien job : Général 4 étoiles a la retraite Ce
qu'il apporte : son acuité en matiere de géopolitique - en 2003,
Shinseki, alors chef des armées, s'était fait débarquer par George W.
Bush pour avoir affirmé devant le Congres qu'il faudrait "plusieurs
centaines de milliers d'hommes en Irak pour prendre le controle du pays" Principaux
défis : organiser la prise en charge des dizaines de milliers de
soldats blessés en Irak et en Afghanistan, éviter un nouveau scandale
du type Walter Reede, du nom de cet hopital militaire ou le Washington
Post avait découvert des cafards et des conditions d'hygiène indignes
des vétérans Département de l'Education Le Gouvernement d'Obama 67223d71caab46c6c0add6568928d01cSecrétaire: Arne Duncan Age : 44 ans Ancien job : Directeur des écoles publiques de Chicago Ce
qu'il apporte : son sens de l'innovation et ses solutions pour le moins
anticonventionnelles à des problèmes comme l'absentéisme à l'école ou
le taux d'abandon (en 2009, il a introduit une mesure destinée à verser
jusqu'a 4000 dollars par an aux élèves obtenant de bonnes notes) Principaux
défis : réformer le système éducatif americain, qui souffre davantage
selon Barack Obama de problèmes structurels que de manque d'argent,
réduire l'échec scolaire, améliorer le niveau général des colleges et
lycées publics. Sont également considerés comme membres du Cabinet présidentiel : Le Gouvernement d'Obama 9c3f7c1d9e2a6bd94ec07db93a6bb7acRahm Emmanuel, Chef du Cabinet Age : 48 ans Anciens jobs : conseiller de Bill Clinton, banquier d'affaires, Membre de la Chambre des Représentants (Democrate, Illinois) Ce
qu'il apporte : son hyperactivité, son tempérament de battant, ses
liens personnels avec de nombreux membres du Congrès en tant qu'ancien
membre de la chambre des Représentants Principal défi : cultiver le bi-partisme, autrement dit se mettre les Républicains dans la poche

Le Gouvernement d'Obama B6642d725d4da3f8b9ba8c85026cd8c3Christina Romer, Directrice du Comité des conseillers économiques Une
spécialiste de la Grande Dépression : c’est en ces termes que Barack
Obama a présenté sa nouvelle recrue à la tête du Comite des conseillers
économiques de la Maison Blanche. Professeur d’économie à la
prestigieuse université de Berkeley, Christina Romer est incollable sur
les mécanismes qui ont conduit à la chute – mais aussi au
rétablissement – de l’économie américaine dans les années 30. Si tant
est que l’histoire se répète, ce bagage pourrait s’avérer fort utile
pour sortir le pays de la crise. Depuis 2003, Christina Romer
co-dirigeait le bureau national de recherche économique. Elle avait
également un siège au comité national de datation cyclique – en
d’autres termes, l’organisme chargé de décréter si le pays est en
récession ou pas. Jusqu'à maintenant, Romner s'occupait donc
d’interpréter les chiffres et de décortiquer l'histoire. Désormais,
elle contribuera à l'écrire. Le Gouvernement d'Obama 59a1f70b3e86802e4da91b3a177e0f1dLisa Jackson, Administratrice de l'agence pour la protection environnementale Ingénieure
de profession, diplômée de Princeton, Lisa Jackson dirigeait jusqu'en
2009 le cabinet du gouverneur du New Jersey, Corzine. Auparavant, elle
a fait ses preuves dans diverses agences environnementales du New
Jersey et de New York. Spécialiste du traitement de l'eau et des
déchets, elle connait bien la question des émissions de gaz carboniques
pour avoir dirigé un projet de vaste envergure dans la région du Nord
est des Etats-Unis. Ses amis saluent son éthique et son accessibilité,
ses détracteurs lui reprochent des liens trop proches avec l'industrie
et son manque de suivi sur les gros dossiers. Le Gouvernement d'Obama Ff80b1b9c826f0ef8589d1b0c1a4d4ffSusan Rice, Ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU
Age : 44 ans Ancien job : conseillère en relations internationales dans la campagne Obama Ce
qu'elle apporte : les bons conseils de Madeleine Albright, dont elle la
protégée, sa connaissance des relations internationales, fraîcheur et
bonne volonté Principal défi : convaincre le reste du monde que l'Amérique ne se fiche pas complètement de l'ONU Le Gouvernement d'Obama Ba44fd7d93531cf0415702ba341ff285Peter Orszag, Président du Bureau de la Gestion et du Budget (OMB) Age : 40 ans Anciens jobs : Directeur du bureau du budget au Congrès, conseiller économique de Bill Clinton Ce qu'il apporte : ses compétences en matière d'assurance-maladie Principaux
défis : Placer la réforme du système d'assurance-maladie au coeur du
budget, réduire le gachis d'argent public, mettre fin à la pratique des
"earmarks" qui consiste à accorder des cadeaux budgétaires aux
parlementaires pour les inciter à voter une loi, enrayer la folle
course du déficit public
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 02:11

Actuellement, d'après ce que j'ai compris après lecture de quelques médias du net, le président des USA tenterait de mettre en place une des promesses faites au peuple Américain lors de sa campagne électorale : la mise en place d'une couverture sociale de santé.

Mission assez délicate du fait du contexte actuel, car :

- ce serait aller à l'encontre de labo pharmaceutiques et lobbies dont ceux qui auraient justement soutenu la candidature d'Obama en finançant sa campagne.

- ce serait mettre en péril la relève de la crise économique des USA selon certains économistes.*

- ça tombe mal, c'est au moment où Obama se fait siffler de partout pour avoir déclaré sans détours il y a 2 semaines, que le racisme aux USA est encore un gros problème. En effet, ses propos maladroits envers la police américaine (il aurait traité de "stupide" l'intervention d'un policier qui aurait arrêté un de ses meilleurs amis noirs alors qu'il forçait la porte de son domicile car elle était bloquée et s'était refusé d'accepter toutes les formalités de l'intervention policière musclée estimant le "zèle" déployé à son égard de "raciste") feraient la jubilation de ses détracteurs, diffusés largement dans la presse internationale. La Police Américaine se déclarant vexée.
Ces propos étant dénommés "la Gaffe Gates" (Gates = Nom de son copain noir).
Obama ne se désavoue pas. Il invite néanmoins le policier et son ami autour d'une bière pour discuter.

*En ce qui concerne le débat économique à propos de la mise en place d'un nouveau système de santé et les risques de son échec, voici un extrait d'article du Monde datant du 30 Juillet 2009 :
Citation :

Conclusion : Et Pourquoi l’échec du système de santé constituerait-il un Waterloo pour l’administration Obama


Nous en savons dorénavant assez pour juger de la politique de
l’administration Obama et du rôle stratégique de la réforme du système
de santé.
Toute grande politique américaine doit agir :
1° sur le solde commercial pour diminuer la pression à l’importation de
capitaux servant de contrepartie à des achats excessifs de produits
étrangers. La politique énergétique, présentée comme politique
écologique, ne vise sur le fond qu’à diminuer la consommation nationale
d’hydrocarbures pour alléger le déficit commercial.
2° Sur le niveau de l’épargne américaine pour fournir l’équivalence en
valeur d’une d’épargne nationale prenant le place d’une épargne
substituée inévitablement en baisse si le déficit commercial est
contenu ou résorbé.
3° Sur la dépense publique pour restituer aux entreprises et ménages
une part du revenu consommé par l’Etat et favorisé leur épargne.
La réforme du système de santé peut poursuivre deux de ces trois objectifs ; le dernier peut nuire aux deux autres.
1° les excédants des fonds sociaux peuvent permettre de dégager de nouvelles sources de financement des investissements publics
2° les économies sur coûts de la santé de santé peuvent permettent aux
américains – particuliers et entreprises - de reconstituer une épargne
ou d’améliorer le niveau des profits non-distribués.
La réforme du système de santé intéresse directement les nouvelles
régulations financières en pouvant, à côté des reformes des
consommations énergétiques et de l’abaissement des coûts de la
stratégie impériale des USA, peser sur la réalité des équations
quantitives liant le commerce extérieur, les flux de capitaux,
l’épargne, la consommation et l’investissement aux USA.
Nous sommes tout prêt de répondre à une dernière question : Pourquoi
la réforme du système de santé pourrait se transformer en Waterloo pour
l’administration américaine ? En fait, une reforme en profondeur du
système de santé est à l’articulation de trois réformes jouant sur les
grands équilibres entre consommation, épargne et investissement aux USA.
1° Réformer le système de santé, c’est augmenter les capacités
d’épargne des ménages et des entreprises. L’enjeu est énorme :
économiser 3 à 4 points de PIB sur un système médical aberrant, c’est
pouvoir réallouer sans doute aux alentours de 400 Md de $ au profit des
ménages et des entreprises.
2° Réformer le système de santé – les dépenses de médicare et
médicaid -, c’est préserver l’existence des excédents des fonds sociaux
(funds et trust funds) alors que le vieillissement de la population est
une menace pour leur formation à moyen terme. Epargne dissimulée, ces
fonds couvrent plus de 40 % du totale de la dette financière de l’Etat
fédéral ; une reforme du système de santé permettrait de préserver ce
rôle, voir de couvrir plus fortement encore les dépenses fédérales par
des excédents plus importants.
3° Réformer le système de santé, c’est redistribuer du pouvoir
d’achat entre les différentes catégories de la population américaine au
risque de creuser, il est vrai – mais à la marge – le déficit
commercial si une politique en faveur de l’épargne est mise en œuvre.
Bloquer une telle politique serait donc mettre très gravement en
échec la nouvelle administration au point de lui causer une défaite
irrémédiable. La réforme du système de santé est connexe avec les
questions, apparemment lointaines, du commerce extérieur, des flux
financiers, de l’épargne et de l’investissement, de la régulation
financière et des grands équilibres entre consommation et
investissement. Un coup de cette ampleur porté à l’administration
ébranlerait de l’intérieur l’édifice des réformes que l’administration
veut mettre en œuvre.
En effet, la régulation du système financier, qui est en filigrane
dans tout ce post, ne pourra se faire sans une série de rééquilibrage
complexe au sein de l’économie américaine. La régulation financière,
supposant une perte relative d’attractivité du marché financier
américain, implique de trouver de nouveaux équilibres entre
consommation, épargne et investissements aux USA en modifiant les
comptes extérieurs des USA et inversement, le rééquilibrage des comptes
extérieurs suppose une action sur les grands équilibres intérieures. La
politique écologique de d”aministration Bush en se concentrant sur
l’efficacité énergétiques ne vise à rien d’autre qu’à alleger la
facture pétrolière. Quant à la rédéfinition du périmètre
diplomatico-stratégique des USA, il ne sert qu’a alleger la pression
qu’excerce les dépenses militaires sur les ressources financières des
USA.
C’est pourquoi une mise en échec de la réforme du système de santé
signerait l’arrêt de mort politique de cette administration. Cet arrêt
de mort aurait une dimension politique évidente : décevoir les
américains qui ont voté Obama pour que cette réforme soit mise en
place. Mais la vraie mise à mort signé par la mise en échec de la
politique de santé serait le coup d’arrêt donné à un réformisme somme
toute bien timide. Sa seule ambition, bouger les curseurs, mais surtout
ne pas toucher à la structure économique et sociales des USA.
Il ne fait aucun doute que l’escamotage habituel des questions de
fond sera réalisé par un débat sur le coût fiscal de la réforme ou le
risque de socialisation des soins médicaux soutenus à grands cris par
les républicains et les Lobbyistes de la santé. Les vrais enjeux sont
pourtant ailleurs…les Insiders ne s’y sont pas trompés, ils se
reconnaissent déjà par un mot : Waterloo.
FRB = Federal Reserve Board
FRB-FFA = Flows of funds accounts du FRB
BEA = Bureau d’analyse économique du ministère du commerce
NIPA = National Income and Product Accounts
FMI = Fond Monétaire International.
Le problème, c'est que je n'y ai pas compris grand chose, car il y a des termes qui me sont étrangers et je n'ai lu que la conclusion, ayant été prise de grosse flemme pour lire le reste. Rolling Eyes
Si quelqu'un pouvait m'expliquer en termes simples ou me faire des petits dessins... Very Happy clown
Revenir en haut Aller en bas
Joseck
superstar
Joseck

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 17/06/2007

Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 02:25

Obama : accélérer le taux de mortalité en réduisant les soins
1er août 2009 - 11:27

http://www.solidariteetprogres.org/article5658.html

Nouvelle Solidarité, le 1er août 2009—Alors qu’Obama pousse le Congrès à donner à la Commission consultative indépendante Medicare (Independant Medicare Advisory Commission ou IMAC) le pouvoir de réduire les soins médicaux en réduisant les remboursements faits par Medicare, la Maison Blanche n’attend pas pour autant que le Congrès vote l’adoption du nouveau système. Le Centre des services Medicare et Medicaid (CMS) existant, établit déjà des règles en ce sens. La politique proposée a pour but « d’accélérer le taux de mortalité » a affirmé l’économiste et homme politique Lyndon Larouche, à la tête de l’opposition à la « réforme » de la santé d’Obama. « C’est la politique d’euthanasie d’Hitler », a déclaré Larouche.

Obama et son conseiller principal Peter Orszag veulent faire du CMS l’instance ultime présidant aux réductions des dépenses Medicare et Medicaid, lui donnant pouvoir de casser les décisions de l’IMAC lui-même. Le CMS vient de promulguer, le 13 juillet dernier, des règles opérant des coupes sombres dans le financement de Medicare/Medicaid, à destination de divers spécialistes de santé et prenant effet le 1er janvier 2010. Par exemple, les financements destinés aux techniciens spécialisés dans les différentes technologies d’examen, rayons X, CT scan, IRM et IRT (Imageries et Traitements à Résonnance Magnétiques) vont être réduits de 30%, et ceci après déjà une coupe de 23% décidée en 2005 par le Congrès.

Les conséquences seront que de moins en moins d’examens de ce type seront conduits, et donc que de moins en moins de maladies pourront être détectées au stade précoce. Un autre exemple : le financement à destination des oncologues seront réduits de 20%, ce qui entraînera la fermeture de nombreux centres spécialisés dans le cancer, le rejet des patients couverts pourtant par Medicare, et la réduction des services fournis à tous les malades du cancer, selon la Société américaine de radio-oncologistes.

Toutes ces coupes budgétaires sont censées permettre l’augmentation du financement destiné aux médecins généralistes, en particulier dans les zones rurales, affirme la Maison Blanche. Cependant, une coalition de groupes de défense des professionnels en matière de cancer a montré, lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui, que les coupes budgétaires amèneront en fait la fermeture des centres de traitements à base de radiations dans l’ensemble des zones rurales ainsi que dans les zones urbaines défavorisées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 02:35

Ah ouai ! Ainsi présenté, je comprends mieux les raisons des craintes pour la mise en place de ce nouveau système de santé.

A noter quand-même, cette anecdote qui parle pour elle-même :
Citation :
Monsanto proteste contre le jardin bio de Michelle Obama


Créé le 30/04/09
- Dernière mise à jour
à 17h26


L’association américaine qui représente des grands noms de l’agrochimie
a récemment écrit à Michelle Obama pour protester contre son jardin
bio. Leur crainte : que l’exemple de la First lady ne donne aux
consommateurs une mauvaise image de l’agriculture "conventionnelle".
Le Gouvernement d'Obama Monsanto-proteste-contre-le-jardin-bio-de-Michelle-Obama_img_234_199



"Cultivez et manger bio pour faire peur à Monsanto !", s’amuse un des blogueurs de Greenpeace au Canada. La MACA,
l’association américaine qui représente des grands noms de
l’agrochimie, dont le géant des pesticides et des semences OGM
Monsanto, a récemment écrit à Michelle Obama. Objet du courrier : le
jardin bio que la première dame des Etats-Unis a créé dans l’enceinte
de la Maison Blanche.Ce jardin où fruits et légumes sont cultivés sans pesticides
pourrait donner aux consommateurs, par comparaison, une mauvaise image
de l’agriculture conventionnelle dont les produits sont "sains,
savoureux et plus économique", assure la MACA. Les géants de
l’agrochimie estiment aussi que Michelle Obama devrait soutenir leurs
méthodes de production agricole. "Si les Américains devaient encore cultiver eux-mêmes des
produits de première nécessité pour subvenir aux besoins de leur
famille, les Etats-Unis seraient-ils les leaders dans les domaines
scientifiques, de la communication, de l’éducation, de la médecine, des
transports et de l’art ?", s’interroge encore cette association
d’agrochimistes.Michelle Obama a décidé de créer un jardin biologique
pour faire la promotion d’une nourriture saine. Sa production doit
permettre de fournir en fruits et légumes les occupants, les salariés
et les invités de la Maison Blanche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 02:44

Certes ce n'est pas parce que Madame cultive son jardinet que des mesures sérieuses seront prises par Obama pour éviter les pesticides etc...

D'autres apports éclairant sur les craintes des labo de la réforme de santé dans le programme Obama :
Citation :
"Ce qu'il faut retenir, c'est que les ventes pharmaceutiques restent très solides dans le contexte de ralentissement économique", souligne Damien Conover, analyste de Morningstar."Cela confirme à quel point la santé et la pharmacie se montrent résistants dans ce genre de contexte."Peter
Jankovskis d'OakBrook Investments met toutefois en garde contre un
excès d'optimisme à l'égard d'un secteur qui pourrait être touché de
plein fouet par la réforme de l'assurance maladie aux Etats-Unis, l'un
des chantiers que le président Barack Obama avait promis d'ouvrir lors de sa campagne électorale.L'une
des craintes principales concerne l'éventuelle mise en place d'un
contrôle sur les prix des médicaments, une mesure qui pourrait obérer
les résultats des industriels du secteur.
source
Revenir en haut Aller en bas
Fleur de Diamant
Modo
Fleur de Diamant

Nombre de messages : 1101
Age : 59
Localisation : Hémisphère Sud
Date d'inscription : 17/06/2007

Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 08:46

N'avez vous pas compris, qu'ils font cela, tout comme en France, afin que chacun d'entre-nous se paye sa propre caisse de sécu ? Ceux qui n'en auront pas la possibilité n'auront pas droit aux soins.

Franchement, s'ils obligeaient le secteur médical à baisser ses prix (surtout les examens : IRM, échographie, scanner etc...), ils gagneraient et permettraient à la population d'être mieux soignée. Trouver la cause exacte de la maladie, et non soigner les symptômes.

_________________
J'espère qu'un jour, tous les êtres s'aimeront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime3/8/2009, 13:54

Fleur de Diamant a écrit:
N'avez vous pas compris, qu'ils font cela, tout comme en France, afin que chacun d'entre-nous se paye sa propre caisse de sécu ? Ceux qui n'en auront pas la possibilité n'auront pas droit aux soins.

Franchement, s'ils obligeaient le secteur médical à baisser ses prix (surtout les examens : IRM, échographie, scanner etc...), ils gagneraient et permettraient à la population d'être mieux soignée. Trouver la cause exacte de la maladie, et non soigner les symptômes.

Ben justement aux USA, les gens cotisent pour leur propre assurance, c'est privé! là ils veulent une sécu comme en France et pas le contraire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Gouvernement d'Obama Empty
MessageSujet: Re: Le Gouvernement d'Obama   Le Gouvernement d'Obama Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Gouvernement d'Obama
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documents relatifs à l'implication du gouvernement et de l'armée britanniques dans l'étude des crop-circles
» Obama écrit un livre pour enfants
» Obama ne veut plus décrocher la Lune
» Les astronautes sur la Station Spatiale Internationale conversent avec Obama!
» Restauration de la FOIA par Barrack Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On Vous Dit Tout :: Politique :: politique internationale-
Sauter vers: