On Vous Dit Tout

chercher la vérité au delà des apparences et des illusions


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Henri IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
graindesel
superstar


Nombre de messages : 172
Age : 62
Localisation : moselle
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Henri IV   25/6/2007, 04:23

Le bon roi était malpropre, exhalant en permanence une odeur insupportable, même pour l'époque.Elle manqua de faire défaillir Marguerite de Valois, qu'il épousera malgré tout, le 18 août 1572.La reine n'a pas oublié leur première entrevue:

"Nous avons passés la nuit au château de La Réole (Gironde), mais c'est seulement le lendemain que j'ai partagé son lit car le premier soir, il dégageait un tel fumet que j'ai préféré dormir seule et en plus, à force de chevaucher, Henri souffrait d'un horrible furoncle mal placé" véritable cerise sur le gâteau.

Tallement des Réaux confirme qu'"il avait les pieds et le gousset fin,et quand feue la reine coucha avec lui la première fois, quelque bien garnie qu'elle fut d'essence de son pays, elle ne laissa pas d'en être terriblement parfumée.
C'est en effet surtout la puanteur de ses pieds qui faisait fuir ses maîtresses en courant.
Un jour qu'elle était démontée contre lui, la marquise de Verneuil lui cria"qu'il puait comme une charogne".
Dégoûtée par un homme qui ne se lavait presque jamais, puait le cuir humide, la sueur et l'ail, Marguerite de Valois s'en éloigna rapidement pour goûter aux charmes de Boniface de la Mole.
Quant au roi - raconte t-on dans le Sud-Ouest-, les fortes odeurs qui se dégageaient des aisselles féminines auraient été pour lui un véritable aphrodisiaque!
Ce n'est pas son compagnon d'armes Agrippa d'Aubigné, baron de Foeneste, qui allait l'encourager à sortir de sa crasse : en été 1576, il cherchait à prouver ses vertus de noble combattant en faisant renifler fièrement à ses interlocuteurs la forte odeur de ses aisselles et de ses pieds.A en croire l'anecdote suivante, rapportée par Isnard,il arrivait quand même parfois au monarque de se laver au moins un peu.En effet, un jour qu'un mari rentra chez lui, il trouva le roi en train de faire ses ablutions dans sa cuvette.Il lui dit avec respect:"Pas avec cette serviette là, Sire, c'est celle de la figure".

study
Revenir en haut Aller en bas
graindesel
superstar


Nombre de messages : 172
Age : 62
Localisation : moselle
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Henri IV   26/6/2007, 10:31

Le 31.101919, on vendait à l'hôtel Drouot la succession de Mme Nallet-Poussin.Soudain, le commissaire-priseur se mit à crier :
Nous vendons maintenant une tête momifiée : la tête d'Henri IV.Mise à prix 3 francs.
Quelqu'un leva la main.Il n'y eut pas de surenchère et l'acquéreur emporta la tête.il se nommait M.Bourdais, était antiquaire à Monmartre, et devais passer le reste de sa vie à essayer d'authentifier son acquisition.
Il est tout d'abord un fait certain : lorsqu'on ouvrit sous la Terreur, les tombes royales de Saint-Denis, afin de jeter les restes des rois et des reines dans la fosse commune, le corps d'Henri IV apparut miraculeusement bien conservé.Le commissaire des Beaux Arts, Lenoir, lui serra même la main, avec un respect dont il ne put se défendre, racontera t-il"quoiqu'il fût vrai républicain".
Ce vrai républicain(soit dit en passant) avait une âme de collectionneur et il vola une omoplate d'Hugues Capet, un fémur de Charles V, un tibia de Charles VI, une vertèbre de Charles VII et une côte de Philippe le Bel.On les retrouva pèle mêle dans un carton après sa mort.Vola t-il aussi la tête d'Henri IV, on ne sait pas.
Avant d'être jeté dans la fosse commune, le Béarnais demeura deux jours debout à l'entrée du passage conduisant aux chapelles.Nombreux furent les visiteurs qui vinrent contempler"le bon roi".
Un certain Comparot pris même un moulage de la tête dont la photo de ce moulage ornait autrefois bien des manuels scolaires d'Histoire.
En 1815, lorsque Louis XVIII fit ouvrir les fosses communes où avaient été jetés, 23 années plus tôt, les restes de ses ancêtres, le corps du Béarnais fut trouvé sans sa tête.Or selon les anthropologues consultés, la tête acheté pour 3 francs à Drouot aurait indéniablement été sectionnée longtemps après la mort.
Selon eux, elle aurait appartenu à un homme de cinquante-cinq ans, décédé au début du XVII è siècle, de mort violente.En outre, elle portait à la lèvre une coupure, trace de la balafre faite par Jean Châtel, lors de l'attentat du 27.12.1594.
Enfin- et surtout- le cou porte une large entaille tranchant la carotide droite.
cette blessure, qui avait provoqué la mort du propriétaire de la tête, est semblable à celle faite par Ravaillac.
En dépit de ces preuves, M.Bourdais n'a jamais pu réussir à faire"reconnaître"-si j'ose dire-sa tête par les services officiels.Le Louvre, à qui l'antiquaire la lègua à sa mort en 1947, la refusa.
La soeur de M.Bourdais en hérita, et plaça la tête d'Henri IV sous son lit, roulé dans un linge, ne la sortant que les jours de grand nettoyage.
Autre fait troublant, la tête momifiée d'Henri IV ne portait pas de moustaches; la raison en est simple et authentifie la tête achetée 3 frs salle Drouot.En effet un soldat révolutionnaire, le jour où l'on prit le moulage de la tête, s'appropria les moustaches et les colla au-dessus de ses lèvres en criant :-je n'aurais plus désormais d'autres moustaches"
Il ne les garda pas longtemps et les offrit à la jeune fille qu'il aimait.Celle-ci conservera les moustaches toute sa vie.Lorsqu'elle mourut, très agée, ses héritiers trouvèrent la relique ; ils crurent qu'il s'agissait d'un souvenir de jeunesse, un souvenir d'amour et par respect pour sa mémoire, jetèrent au feu les moustaches du Vert Galant.







study
Revenir en haut Aller en bas
Fleur de Diamant
Modo


Nombre de messages : 1101
Age : 56
Localisation : Hémisphère Sud
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Henri IV   26/6/2007, 14:42

Eh bé, graindesel ! D'où tiens tu toutes ces infos passionnantes ?

Merci pour ce partage. merci

_________________
J'espère qu'un jour, tous les êtres s'aimeront.
Revenir en haut Aller en bas
graindesel
superstar


Nombre de messages : 172
Age : 62
Localisation : moselle
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Henri IV   27/6/2007, 02:14

Henri IV le passionné d'André Castelot sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henri IV   Aujourd'hui à 13:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Henri IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Message de Jésus via Henri de Belgique 5 fév.2008
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .
» RIVIERE,Henri,Laurent.Capitaine de Vaisseau.
» Saint Henri II Empereur d'Allemagne, commentaire du jour "Jésus se mit à faire des reproches aux villes où..."
» Henri Troyat, "Les Eygletière", des nouvelles "Le carnet vert", "Les mains" et autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On Vous Dit Tout :: Histoire, mythes et légendes :: la vérité sur notre histoire-
Sauter vers: